C’est officiel, le petit coupé au lion ne connaîtra pas de descendance. Un concept car de plus. Quand Peugeot dévoile au salon de Francfort 2007 cette étude de coupé sportif aux dessous de 308, personne ne s’attend à le voir un jour en production, échaudé par toutes les merveilles sochaliennes qui n’ont jamais foulé autre chose que la moquette d’un salon. Trois ans plus tard, contre toute attente, le RCZ arrive en concession. La marque s’est fait violence et a même réalisé l’exploit de livrer une voiture à l’allure encore plus réussie que celle du concept ! La silhouette basse et râblée et le superbe pavillon en verre à double bossage font oublier une proue et un habitacle très proche de la 308. Les qualités dynamiques de l’auto font le reste, dignes des meilleurs crus de Sochaux, même si elles font d’autant plus regretter l’absence de motorisations un peu plus velues que le 1.6 THP 200 ch qui tient lieu de haut de gamme. Cela n’empêche pas le RCZ de s’imposer rapidement comme le coupé le plus vendu en France (essentiellement en HDi, de toute manière) et d’être unanimement salué par la critique internationale. La suite sur autonews.fr