Pour son premier essai, le nouveau Kadjar se livre avec son moteur essence TCe de 130 ch. C’est l’occasion de découvrir que Renault vise enfin juste en matière de SUV compact : désormais, il faudra compter avec le Renault Kadjar.

Portrait du nouveau Renault Kadjar 2015 à l’essai

Après le Koleos d’origine coréenne qui a fait un flop en Europe, Renault a pris le taureau par les cornes pour que son nouveau SUV soit plutôt un top. Produit de l’alliance Renault-Nissan, ce Kadjarest bâti sur la plateforme des Qashqai, X-Trail et Espace 5. S’il partage beaucoup avec le Nissan Qashqai (60 % de pièces communes), le nouveau Renault Kadjar possède sa propre personnalité. Ses trains roulants ont des réglages spécifiques, 95 % de ses éléments visibles sont différents de ceux du Nissan et son style s’inscrit bien dans les dernières créations à succès de Renault : Clio IV et Captur.

Le Renault Kadjar voit grand

Avec cette offre qui gagne en crédibilité au premier coup d’œil, Renault compte enfin profiter d’un marché qui a grossi sans lui. Les SUV et crossover ont vu leurs ventes se multiplier par 10 en dix ans. Ils pèsent aujourd’hui 28 % du segment des véhicules compacts eu Europe. Peugeot, Volkswagen, Kia et Hyundai ont bien croqué ce marché. Il faudra maintenant compter avec Renault qui compte occuper le devant de la scène des SUV dès le mois de juin 2015, date de sortie du Kadjar. Le Renault Kadjar se distingue des autres SUV par sa taille (4,45 m) qui le situe dans la partie haute du segment : Citroën C4 Aircross (4,34 m), Peugeot 3008 (4,37 m), Nissan Qashqai (4,38 ), Volkswagen Tiguan (4,42 m) et Kia Sportage (4,44 m) sont tous plus serrés en gabarit.
kadjar vue arrière
Avec 4,45 m de long, le Kadjar avance une bonne taille au sein de la catégorie des SUV compacts.

Les moteurs du Renault Kadjar

Produit en Espagne dans l’usine de Palencia, le nouveau Kadjar sortira des chaînes avec une gamme de moteurs resserrée autour de trois offres seulement. En essence, un 1.2 TCe de 130 ch (notre modèle d’essai). En diesel, un 1.5 dCi de 110 ch (en boîte manuelle ou EDC) et un 1.6 dCi de 130 ch (en 4x2 et 4X4, voir les fiches techniques détaillées).
kadjar moteur
130 ch pour le TCe du Kadjar.
Premier constat sur les moteurs, le Kadjar joue petit bras : 130 ch en puissance maxi, c’est faible pour les gros rouleurs et, particulièrement ceux qui arpentent des régions escarpées. Patience pour ces derniers, un 1.6 dCi bi-turbo de 160 ch est en préparation côté diesel, et un 1.6 TCe de 163 ch côté essence.

Les prix du Renault Kadjar

La grille de tarifs du Renault Kadjar s’étale de 22 990 € à 33 800 €. Le moteur TCe 130 constitue le prix d’appel en finition Life avec bon équipement de base, mais il est préférable de grimper en Zen à 25 600 € pour plus de modernité (radar de recul, carte mains libres, climatisation automatique, lecture des panneaux de signalisation) et de style (barres de toit chromées, inserts chromés à l’intérieur). Le modèle photographié est un Kadjar Intens à 28 600 € avec, entre autres, sa caméra de recul, ses jantes de 19 pouces, ses projecteurs full LED, ses skis avant et arrière et sa sellerie cuir/tissu.
kadjar jantes
Jantes de 19 pouces sur Kadjar Intens.
kadjar phares LED
Phares full LED en haut de gamme sur le Kadjar.
A noter que le Kadjar présente un prix d’accès en essence mieux placé que le Peugeot 3008, son principal concurrent en France, qui démarre à 24 900 € avec le moteur PureTech 130. Le Renault possède aussi des équipements inconnus sur le Peugeot comme l’écran tactile ou la lecture des panneaux.