Avant de s’expatrier , il est important d’évaluer le niveau du système de santé du pays de destination. En d’autres termes il est primordial de se renseigner sur le coût d’accès au soin, le niveau de qualité des infrastructures hospitalières, l’accessibilité ou la possibilité de traiter certaines pathologies… Souvent, devant la complexité de l’offre, plongés dans un tas de paperasse administrative jugée plus importante, les expatriés relèguent au second plan l’aspect santé. Une démarche de prévention et d’anticipation qui est pourtant importante car les problèmes éventuels peuvent s’avérer lourds de conséquences.   Dans la plupart des cas, très confiants, les expatriés partent avec des suppositions plus ou moins incertaines sur le sujet. Il est pourtant indispensable de préciser que certains pays refusent même l’accès aux soins, si vous n’apportez pas la preuve concrète que vous disposez d’une assurance santé internationale en règle, ou que vous avez l’apport financier suffisant pour régler le montant des soins.   D’un état à l’autre, le coût des soins hospitaliers peut être très disparate. En outre, la qualité des soins prodigués n’est évidemment pas la même d’un pays à l’autre. Enfin la question sensible du rapatriement, option fondamentale dans un contrat santé pour expatrié, est également un élément incontournable de l’assurance et doit être considérée avec attention.     Certains sites spécialisés dans les services aux expatriés vous seront très utiles avant votre départ. C’est par exemple le cas de superexpat.fr. Prenez le temps de comparez l’assurance santé expatriation adaptées à vos besoins : c’est le point de départ d’une expatriation réussie !