Louer une voiture sur le lieu de ses vacances, c’est entre autre partir sans le stress des bouchons, éviter la fatigue d’un long trajet voir même réaliser quelques économies… A priori que des avantages, sauf que certaines sociétés n’hésitent pas à en profiter pour se montrer très imprécises quant à certaines clauses ou aux tarifs exposés. La location de voiture sur Internet a l’avantage de la simplicité, mais cette facilité est vite entachée par quelques points noirs. En effet selon la Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF), organisme sous la tutelle du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi a publié un communiqué de presse sur la base de 38 actions de contrôles réalisées l’année dernière. Les irrégularités principales relevées par la DGCCRF concernent en fait la publicité trompeuse et l’absence d’information sur les prix. Il n’est pas rare de voir à tout bout de champs l’accroche « location voiture pas chère » ou encore « location voiture kilométrage illimité »… Alors quelles sont les écueils à éviter ? Premièrement l’ensemble des prix de la location doit explicitement être détaillés, que celle-ci s’effectue au kilomètre ou à la journée tout comme les prestations annexes. Ensuite, dans le cadre d’un forfait, les artifices peuvent se retrouver au niveau des prestations supplémentaires, du montant du dépôt de garantie, des conditions de sa restitution ou encore des avances sur location. Bercy met également en garde sur les conditions demandées à propos de l’âge et de l’ancienneté du permis, parfois un peu abusives, ou sur le prix des assurances complémentaires, qui bien évidemment doivent bien rester complémentaires… Les habitués de la location n’ont pas pour autant à céder à la paranoïa, puisqu’une grande majorité des agences de location de voitures ont fait preuve de leur sérieux. Les automobilistes doivent simplement ouvrir l’œil pour ne pas (ou ne plus) se laisser avoir.