écotourismeLe tourisme aussi se met à l’écologie ! Apparu il y a quelques décennies, cette nouvelle forme de tourisme augmente de presque 20 % par an. Le développement de l’écotourisme coïncide avec l’intérêt croissant du public pour l’environnement et les voyages ciblés vers les grands espaces et la nature. Il s’agit avant tout de réinvestir l’argent du tourisme local dans la préservation et l’entretien des espaces naturels afin de les valoriser et les protéger. Respecter l’environnement tout en aidant au développement local sont les deux grands principes de l’écotourisme. Comme l’exemple d’ecogest-auto qui propose de laver son véhicule sans eau! L’écotourisme consiste à voyager dans des zones naturelles, conservées relativement intactes, dans le but d’étudier, d’admirer et d’apprécier tous les éléments à caractère culturel, comme la culture traditionnelle des habitants locaux par exemple. Ces activités touristiques sont organisées de préférence à une petite échelle pour de petits groupes et, par de petits opérateurs. On le pratique dans de nombreux pays différents mais plus principalement sur le continent Africain. Le Kenya a été l’une des premières destinations éco touristiques. Sa réputation s’est construite autour du spectacle animalier qu’offrent ses troupeaux d’éléphants et autres animaux sauvages. Pour la Tanzanie ce sont plutôt la flore remarquable qui entoure le Kilimandjaro, les rhinocéros et la variété de grands prédateurs qui attirent les éco touristes. L’Amérique latine aussi est connu pour son écotourisme, avec des pays comme le Brésil et son bassin de l’Amazone, l’équateur et ses îles du Galápagos ou encore le Mexique et ses nombreux espaces naturels protégés. Cependant l’écotourisme se pratique aussi en Europe. Voici par exemple le réseau des itinéraires cyclables européens EuroVelo fournit aux cyclotouristes ou aux simples passionnés environ 66 000 kilomètres de pistes cyclables à parcourir avec votre vélo à travers toutes les nations de la communauté. La carte créée par l’European Cyclists Federation, permet de choisir entre douze itinéraires divisés en zones géographiques de la Méditerranée à la Mer du Nord. Vous pourrez y pratiquer le VTT ou bien le trekking.